today is May 16, 2022

step by step online business

Quelques mois après avoir annoncé son départ officiel de Twitter, le fondateur du réseau social au logo bleu se lance désormais dans le minage de Bitcoin.

Jack Dorsey a décidément vite tourné la page de Twitter. Après avoir annoncé en novembre dernier son départ du réseau social, l’homme d’affaires s’est depuis lancé sur le marché des cryptomonnaies en fondant Block, anciennement Square.

Aujourd’hui, et après plusieurs semaines de suspens, Block a finalement confirmé son ambition de se lancer dans le minage de Bitcoin. Logiquement, c’est sur Twitter que les choses se sont officialisées. Le fondateur du réseau social a annoncé via son compte personnel que Block était “officiellement en train de construire un système de minage de Bitcoin ouvert”.

C’est finalement Thomas Templeton, qui dirige le département consacré aux équipements informatiques chez Block, qui a précisé le projet de Jack Dorsey. Selon lui, le minage BTC que proposera Block permettra une meilleure rentabilité, tout en nécessitant moins d’investissement financier et moins d’entretien. Pour parvenir à cet ambitieux objectif, l’entreprise prévoit déjà de s’entourer d’une équipe de spécialistes dédiée, comprenant des ingénieurs système, ainsi que des spécialistes du minage ASIC. Objectif pour l’entreprise : permettre au minage de Bitcoin de générer moins de chaleur, et créer des solutions à faible consommation d’énergie.

Plus écolo, et surtout plus accessible

En plus de rendre le minage moins énergivore, Jack Dorsey entend aussi faciliter l’accès au matériel nécessaire à l’extraction des cryptomonnaies. Un moyen pour l’entrepreneur de contrer la professionnalisation du secteur, engendrée par la flambée et la pénurie des équipements nécessaires. À plus long terme, ce changement de paradigme permettra peut-être aux cryptomonnaies d’être accessibles à tous, sans nécessiter d’investissement ou de connaissances particulières.

  1. Rappelons que le marché reste toujours en proie à de vives pénuries, qui vont parfois jusqu’à bousculer le planning de sorties de certains constructeurs.